Archives

Archives mensuelles de juin, 2018

Le baryton Jean-François Lapointe est un très convaincant Siméon. De beaux graves enveloppés jaillissent d’un coffre à la projection forte. La diction est impeccable, le souffle maîtrisé. Avant le trio, le baryton cisèle l’une des rimes finales de Siméon, « bouche » et « touche ». Le sens du texte est véhiculé par la gestuelle du baryton qui frappe le sol du pied à l’évocation de la « cymbale » et du « tambourin » que son personnage convoque. 

Céline Wadoux, Olyrix, 5 juin 2018